François Hollande veut récupérer sa place de premier partenaire commercial du Maroc

A la veille de la visite de François Hollande au Maroc, Le Monde confirme le déclin des relations commerciales entre les deux pays. En 2012 l’Espagne est ainsi devenue le premier partenaire commercial du Maroc, aux dépens de la France, qui détenait ce titre depuis une dizaine d’années.

 

Le Monde évoque plusieurs raisons : le manque de réactivité desentreprises françaises, la concurrence de plus en plus accrue, mais aussi la crise économique ayant poussé les entreprises espagnoles à s’internationaliser.

Les exportations françaises vers le marché marocain, pendant longtemps chasse gardée de la France, ont ainsi baissé de 6,5% à 4,3 milliards d’euros l’année dernière.

Celles de l’Espagne, qui a investi dans le tourisme, l’immobilier et le secteur bancaire marocains, ont elles augmenté de près de 29% à 5,3 milliards d’euros.

Lors de son voyage au Maroc, le Président français François Hollande devrait tenter d’inverser cette tendance.

La France reste tout de même le premier investisseur au Maroc, première destination des investissements directs français.

bladi.net