Maroc Info Sport & Culture

13 janvier 2017

Samir Chakri, interview de www.motionstreettv.com

Parade 2011

Motion Street TV a pour vocation entre autre d’interviewer des personnalités qui excellent dans un domaine artistique, sportif, culturel…Pour cette nouvelle interview, rencontre avec Samir Chakri, percussionniste réputé né à Casabanca, spécialisé dans la Batucada,  un style musical né à Rio de Janeiro, joué avec des percussions traditionnelles du BrésilLa Batucada se joue principalement en groupe de musiciens.

Samir Chakri a fait dès son plus jeune âge, son apprentissage de percussionniste dans les rues de la ville blanche, très certainement influencé par le rythme fou de la capitale économique du Maroc, mais aussi par la diversité rythmiques musicales des différentes régions marocaines.

En 2003, il s’installe en France, et découvre la BatucadaSamir Chakri est depuis reconnu grâce à son talent exceptionnel de pouvoir adapter la rythmique des ‘batuqueiros’ aux styles musicaux très variés de la ‘World Music’, un style dont nous sommes à Motion Street TV  complément fans! Samir dirige aujourd’hui de grosses formations de musiciens.

‘En dessous de l’interview de Samir, vous pouvez regarder ses vidéos’

Samir, ta carrière est une réussite en France, penses-tu que c’était réalisable de faire la même chose si tu étais resté à Casablanca?

Alors cette question est assez délicate dans le sens ou il faut remettre les choses dans leur contexte. Dans un pays comme le notre à une époque ou internet et les réseaux sociaux n’étaient pas accessibles comme aujourd’hui, une télévision de propagande et un programme d’éducation nationale loin de favoriser la classe populaire, il était difficile de pouvoir s’informer, apprendre, nourrir sa curiosité artistique et culturelle. Il me semble donc assez difficile de pouvoir y arriver dans ces conditions. Du moins il aurait fallu beaucoup plus de temps parce que d’un autre côté j’étais si passionné et si curieux…

Il est vrai que le fait de m’installer en France a accéléré un peu les choses.
Ce qui est bien dans la société occidentale c’est que tu obtiens ce que tu mérites. On ne t’ajoute rien, on ne t’enlève rien, on te donne ta chance, on t’écoute, on t’aide si on sent que tu as du potentiel, on te traite à ta juste valeur.
Récemment mes parents sont venus me rendre visite et ils ont assisté à une des répétitions avec les musiciens qui devaient accompagner 80 percussionnistes  pour un festival de Batucadas sous ma direction. Parmi ces musiciens il y avait Eric au clavier qui occupe le poste de Directeur de l’école départementale de musique…Le lendemain ma mère donnait des nouvelles à ma tante restée à Casablanca et fière elle lui disait :
« Samir fait de la musique avec le directeur du conservatoire !!! Et quand mon fils lui parle, eh ben le Directeur il l’écoute !!! »

Là, je me suis rendu compte que peut être au Maroc un Directeur d’école départementale de musique n’accepterait jamais d’être dirigé par un gars comme moi n’ayant jamais étudié la musique, ne savant pas lire les partitions. Je pense qu’un changement de mentalités ferait énormément avancer les choses surtout que le Maroc est une terre fertile de jeunes talents…

Quels conseils pourrais tu donner aux artistes marocains, musiciens ou autres, pour vivre pleinement leur passion?

Chaque parcours est particulier et chaque histoire est unique. Je ne prétends pas détenir une formule secrète qui puisse me permettre de prodiguer des conseils à quiconque, mais je m’exprimerais selon ma petite expérience et mon vécu. Ce qui a marché pour moi peut tout à fait faire un grand flop pour quelqu’un d’autre…

Dans mon cas, la musique et la percussion sont des moyens d’aller vers l’autre, de partager, d’échanger et de communiquer.
C’est un moyen pour se sentir libre, au delà de toute frontière géographique ou culturelle. C’est un voyage! Partant de là en y associant beaucoup de travail, d’ouverture d’esprit et de tolérance, on ne peut qu’enrichir son bagage culturel.

Si j’ai un conseil à donner, surtout faire ce que l’on aime, écouter son instinct et ne jamais renoncer, car rien n’est impossible.

Ton papa est un célèbre dessinateur, est ce que le talent artistique se transmet de génération en génération?

J’ai eu la chance d’avoir un papa très passionné par la Bande dessinée.

En lisant des BD, il s’est mit à dessiner, il a appris tout seul, il s’est fait tout seul. quelques une de ses planches on même été publiées sur le journal de Spirou.
Originaire d’une famille très modeste du quartier populaire ‘Ain Chok’,  il a fini dans les plus grandes agences de pub de la métropole. Grâce à cela, il s’est installé en centre ville !!! Une prouesse pour l’époque.
Ce que j’ai appris de lui? Plein de valeurs dont l’ouverture d’esprit, le travail de qualité et la passion!!!
Aujourd’hui, en dehors de la musique, je suis graphiste, j’en vis et c’est grâce à ce qu’il a pu me transmettre. J’en fais de même pour mes enfants, je les encourage à faire les choses qu’ils aiment.
Contrairement au graphisme ou j’ai baigné depuis mon jeune age, personne de mon entourage n’était musicien!
                                                samir-1

Quels sont tes projets pour 2017?

Nous préparons déjà la 6ème édition de « 48deCoeur«  , un concert caritatif dont les bénéfices sont versés aux restaurants du cœur du département de Lozère et au quel je participe chaque année depuis 6 ans. Le concept est super cool : on organise un concert avec environ 120 artistes bénévoles avec des reprises de chansons connues et le théâtre de Mende (1000 places) à toujours affiché complet le jour des représentations. Cette année,  nous sommes passés à trois représentations le même weekend et devinez quoi ! Trois mille billets se sont vendus en deux jours! Mon rôle dans cette aventure est l’arrangement musical , la direction d’orchestre et artistique. je m’éclate grave! L’édition 2017 aura lieu le 11 et 12 février.

Sinon j’ai plein de projets avec des batucada au Maroc et en Europe. Etant ‘mestre de Batucada’ je donne des stages, j’anime des workshops et masterclass.
Nous avons initié en septembre dernier un programme d’accompagnement artistique et de formations avec la troupe ‘Afro Samba Casablanca’. Nous avons pour projet de diffuser cette culture dans notre pays.
Parade 2011.jpg

Quelle est ta vision pour le Maroc au niveau artistique?

Question talent il n’y a pas de soucis à se faire, la majorité des marocains ont la musique et surtout le rythme dans la peau. J’ai récemment assisté à la rencontre de Batucadas marocaines et il y a eu un débat sur la situation des bandes de percussions au Maroc.

J’ai constaté que c’était un immense effet de mode, plein de groupes sont nés et dans tous les quartiers… La majorité des représentant de troupes parlaient du manque de soutient de l’état alors qu’ils n’ont même pas de statut associatif.

Il nous manque surtout de la structuration. De la structuration mais à tous les niveaux!
Autre point névralgique : Pour développer une discipline ou une pratique, il est indispensable d’être couvert par les médias spécialistes du genre. Il faut des gens passionnés, connaissant le domaine, un peu comme l’équipe de votre Web TV, pour accompagner l’émancipation des talents dont le Maroc regorge dans beaucoup de domaines comme les sports extrêmes, les sports de glisse, le freestyle, le street art et la culture urbaine.
Je pense qu’en faisant bouger les choses, en changeant de mentalité, ce secteur peut se développer de façon à mettre en valeur tout le potentiel artistique marocain. Notre pays est en plein développement et cela dans tous les domaines. Soyons intelligents et pertinents, ayons l’esprit ouvert et prenons donc exemple sur les société qui ont réussi.
Samir, merci
Propos Recueillis par Imam EL Baz            .new-logo


24 décembre 2016

Un nouveau site internet sur le sport au Maroc

Logo com

C'est un des derniers nés de la toile. Le site Motionstreettv.com est né de l'imagination de passionnés du Sport. Imam El Baz, ce Casaouï bien connu dans le monde événementiel marocain, a toujours voulu mettre en avant des sportifs du Maroc.

Motion Street TV se revendique diffuser 'L'adrénaline 100% Made In Maroc'. Des interview (la première est celle de Brahim Iddouch, le champion marocain de Bodyboard

Interview exclusive: Brahim Iddouch, le dompteur des vagues.

Brahim Iddouch est né à Agadir, face l'océan atlantique. La région d'Agadir est réputée pour ses plages et ses vagues. Taghazout à quelques kilomètres de là est même devenue la capitale du surf au Maroc. Une discipline proche du surf, s'appelle le 'bodyboard'. Inventé par le californien 'Tim Morey', le bodyboard se pratique sur une planche...

http://motionstreettv.com


). Le site diffuse des articles, mais aussi beaucoup de vidéo. 'Les internautes nous transmettent leurs vidéos, et nous les mettons en ligne si elles correspondent à notre ligne éditoriale' nous confie Imam.

A suivre de très près.  www.motionstreettv.com

24 mai 2015

6ème édition du Rallye du Maroc Historique, le FYL RACING TEAM termine à la 3ème Place

79 concurrents avaient adressé leur bulletin d’engagement à l’organisation pour participer à cette 6ème édition du Rallye du Maroc Historique. Un plateau exceptionnel où les candidats spécialistes des épreuves historiques et à la victoire finale sont nombreux.

 

Un magnifique Rallye malheureusement endeuillé cette année à la quatrième étape, disputée  entre Ouarzazate et Merzouga. A l’occasion de l’une des quatre épreuves spéciales au programme, Sébastien Bonnisseau et son copilote Fabrice Gordon sortaient de la route, sans dommage pour l’équipage dans un premier temps. En contrebas de la route, les deux hommes cherchaient à ramener leur Ford Escort Groupe 4 sur la piste, lorsque la Porsche d’Alain Deveza quittait elle aussi sa trajectoire au même endroit, fauchant mortellement Sébastien Bonnisseau sur son passage. Le rallye était immédiatement neutralisé par Yves Loubet, l’organisateur, les concurrents et toute la caravane rejoignant tristement la ville étape en convoi. Le rallye repartira demain avec les concurrents désirant poursuivre l’épreuve, chacun étant laissé libre de son choix après le drame.
Agé de 43 ans, Sébastien Bonnisseau s’était fait connaître en tant que pilote, du karting à la monoplace en passant par les rallyes et les courses sur glace. De sa passion, il avait fait un métier, en se lançant dans l’organisation d’événements autour de l’automobile, puis en créant, en 2008, sa société, Presse Start Agence, spécialisée dans les présentations presse, les road shows et les lancements de produits pour les constructeurs et équipementiers. Il laissera le souvenir d’un garçon affable, chaleureux, toujours prêt à s’enthousiasmer pour un nouveau défi. Le Rallye du Maroc Historique 2015 en était un : l’épreuve était même son objectif sportif numéro 1 cette année, et ses performances, en début de course (il occupait la 4e place scratch au soir de la troisième étape) lui procuraient une immense joie.

Cette année, le FYL RACING TEAM termine à la 3ème marche du Podium avec l'une des deux Peugeot 504 V6 engagé pour ce Rallye du Maroc Historique 2015, voiture n°17 pilotée par le patron du Team, François Lethier et son co-pilote Patricl Ciocca. La seconde Peugeot 504 V6 pilotée par Paul Chieusse et son co pilote Philippe Guellerin termine à la 40ème place.

PODIUM

FB_IMG_1432231804880

CHIUSES

MAROC-HISTORIQUE-2015-PEIGEOT-504-Coupé-de-François-LETHIER-et-Patrick-CIOCCA-Francois-HAASE-HAASE-FOTO-CLASSIC--600x400

Rendez-vous sur les terres marocaines dès l'année prochaine en attendant, vous pourrez suivre le Team sur les autres rallye Historiques ( Corse, Sénégal, ...). Restez connectés sur le site du Team www.fylracingteam.com 

29 décembre 2014

Spa Marrakech les 5 éléments, une autre dimension de SPA dédié au bien être

PICS 2

 

Situé à quelques pas des Tombeaux Saadiens dans la kasbah de Marrakech, nous avons découvert un 'temple' du bien être : 5 éléments.

Une décoration soignée dans un ancien Riad magnifique entièrement dédié aux soins du bien être.

Les 5 éléments (Bois, Feu, Terre, Métal, Eau) sont des éléments très importants pour que votre corps soit en parfait équilibre énergétique..Leila Zouiten, conceptrice du concept du SPA 5 éléments connait bien les secrets des ces éléments et grâce à son savoir faire et son professionalisme hors pair, elle a conçu ce SPA différent des autres.

Massages, soins du corps et soins divers et sur mesure pour être près de vos besoins, vous serez ravis par les 5 éléments. 

Une belle adresse à découvrir.

  • Rue, Parking et Voiturier
  • Téléphone
    +212 524 38 78 78
  • Mail
    contact@5elements-spa.com

 

 

23 décembre 2014

Réveillons à Marrakech

Un lieu, deux réveillons animés en chansons avec chanteurs & chanteuses & dj pour danser...Close Up, animations surprenantes ‪#‎HEMINGWAYROOM‬ 
REVEILLON DE NOËL 350 DHS REVEILLON DU 31 DECEMBRE 800 DHS Animation musicale avec chanteur & chanteuse et DJ pour danser
Réservation +212 645 808 809 +212 524 422 000 4 rue Badr Marrakech
(rue en face de la boutique Lacoste de la place Plaza Marrakech)

31 DECEMBRE

MENU DE NOEL

17 novembre 2014

Nouveau restaurant à Marrakech: Hemingway Room

Un nouvel établissement est entrain de se faire une très belle réputation à Marrakech. L'Hemingway Room dirigé par Pascal Chestier avec son savoir faire légendaire et son carnet d'adresses people composé de gens biens! La thématique de l'Hemingway Room est axée sur Cuba, en hommage à Ernest Hemingway, grand écrivain qui a vécu sur cette île emblématique, mais aussi grand amateur de cigares Cohiba ( Le restaurant propose à ses clients une belle sélection de cigares cubains dont ces fameux Cohiba). Côté cuisine, c'est une cuisine française authentique élaborée avec des produits sélectionnés et frais, mais aussi accompagnée d'une touche forcément cubaine. Les crevettes roses à la Santiago sont un pur délice, le foie gras maison aussi, les filets de Lotte ou de Saint Pierre fondent sous la bouche...Pour les amateurs de bonne viande, vous serez heureux. L'entrecôte de l'Hemingway d'un poids de 300gr est tendre, gouteuse, accompagnée d'une sauce moutarde servie à part. Chaque jour viennent se rajouter des suggestions du chef ce qui permet à la clientèle déjà fidèle de découvrir de nouveaux plats.

Côté ambiance, un programme varié est proposé dont la chanson française des années Piaf interprêtée par Romy Dalla Mura, une artiste atypique au carisme débordant (chaque vendredi).

A l'Hemingway, nous avons aussi aimé l'accueil, l'ambiance, le décor très cosy et les prix très abordables qui y sont proposés. Les cocktails sont excellents, belle carte de vins...l'Hemingway Room, le nouveau lieu incontournable à Marrakech.

4 Rue Badr à Guéliz +212 645 808 809

Vue de l'escalier

05 juin 2014

Stage de surf au Maroc à Imessouane avec Planet Surf

Bienvenue à Planet Surf Morocco ! 

planet sur morocco

Passionnés par la mer, vous avez envie de passer des vacances surf au Maroc ?

Nos professionnels, grâce à leur connaissance des spots du sud marocain et en fonction des prévisions météo, vous emmèneront au bon endroit, au bon moment, pour un maximum de surf en toute sécurité.

Nous réservons aussi pour les plus expérimentés des « secret spots » loin des sentiers battus à découvrir et à surfer entre amis ou en famille pour des sessions mémorables.

Vous serez confortablement hébergés près de la mer pour le meilleur de l’après surf avec une cuisine marocaine respectant vos envies et vos désirs.

Ainsi, vous vivrez pleinement votre expérience « surf au Maroc » de façon originale et authentique. Vous vous sentirez chez vous en partageant des tranches de vie avec des gens du pays autour d’une session thé à la menthe, face aux déferlantes de l’atlantique.

Pour un séjour parmi nous ou juste de passage dans la région, n’hésitez pas à nous contacter, nous répondrons à vos questions et à vos souhaits.

Alohatarik

www.planetsurfmorocco.com